Le code informatique qui compose les sites web définit des systèmes dynamiques. À l’inverse, le code
Qu’est-ce que donnerait le code d’un site qui pourrait ?

Web Mutation

setInterval(function(){

    var selectedClass = randomElement1.classList ;

    randomElement1.classList.remove( selectedClass );
    randomElement2.classList.add( selectedClass );

}, 10); 

Ce projet est réalisé dans le cadre du mouvement Interfaith Dialog qui remet en question l'aspect transcendantal des interfaces web.


Installation du plugin de navigateur web web-mutation :

1 - Installer le plugin Tampermonkey en cliquant sur l'icon de votre navigateur :
firefox chrome chrome microsoft edge safari
2 - Cliquez sur web-mutations puis "installer".

3 - Et ouvrez la page web de votre choix pour la faire muter.

Le code informatique qui compose les sites web définit des systèmes dynamiques. À l’inverse, le code en lui-même est soigneusement écrit à la main et reste ensuite figé. Qu’est-ce que donnerait le code d’un site qui pourrait évoluer de lui même ?

Dans ce projet le navigateur web intègre plusieur fois par seconde une nouvelle mutation dans le code qui sera directement visible dans l’interface. Une mutation correspond à un échange entre deux styles (classes CSS) d’éléments web. Les transformations successives rendent le site de moins en moins lisible jusqu’à devenir un mouvement abstrait : on assiste à une dégénérescence. Dès lors, le site web perd son utilité pour devenir une suite d’éléments fluides et malléables que l’on peut contempler. Ces mutations transforment le web en paysage à explorer.